Paix, Amour, Humanité! #Printemps2015 Peace, Love, Humanity!

Une odeur fraiche de paix, d’amour et d’humanité se propage à travers les premières brises du printemps 2015 qui ne commence qu’à se pointer le bout du nez. Contrairement à ce que pourrait croire quelqu’un qui ne s’informe que via les médias de masse, les manifestants sont pour la plupart pacifiques et ne demandent que la paix. C’est souvent les policiers qui provoquent les premiers. Mais, détrompez-vous, je ne suis pas-là pour les juger, je sais qu’ils ont été conditionnés et manipulés et qu’ils pensent qu’ils n’ont tout simplement pas le choix d’agir ainsi (ce qui est faux).

(English version below coming very soon)

Les manifestants aussi commencent à réaliser que la violence ne règlera jamais rien, que même si nous battons la police, ceux-cis ne sont que les chiens de garde du gouvernement, et qu’ils pourront facilement se servir de ces actes de vengeance pour diaboliser le mouvement et instaurer plus de lois anti-manifestations comme ils ont su le faire en 2012. Une prise de conscience, sans doute générée par la conscience collective, a fait réaliser aux grévistes que notre seule chance de remporter ce combat est de s’unir avec les forces policières. Comme on le dit,  »Un peuple, uni, jamais ne sera vaincu. » Et de plus ont espoir de faire briller l’être-humain qui somnole à l’intérieur de chaque policier qui éprouve sans-doute de la culpabilité de maltraiter leurs semblables. J’ai d’abord été surpris, à la manifestation du 30 mars dernier intitulée : OSTI DE GROSSE MANIF DE SOIR – Parce qu’on est en TABARNAK. Je m’attendais au pire. Je croyais que l’heure de la révolte violente et des chars brûlés avait sonnée. Cette manif était la troisième d’une série de manifs de soir, et les deux premières ont su tester les nerfs des participants à souhait, à l’aide des nombreux outils des forces policières comme des pièges, des coups de matraques, des bombes lacrymogènes et des bombonnes de poivre de Cayenne. Mais l’histoire s’est déroulée d’une toute autre façon. Des signes de paix flottaient dans les airs et des fleurs se partageaient par centaines. L’énergie était vraiment bonne.

Trois jours plus tard, à la manifestation nationale contre l’austérité du 2 avril 2015 à Montréal, un groupe de manifestants ont décidés de s’asseoir et d’occuper la rue, au
coin Berri/de Maisonneuve, vers les 15h. La démonstration se déroulait pacifiquement, enchainant rencontres et conversations enflammées. Après un moment, la police a décidé d’intervenir et de nous séparer, mais nous avons résisté. Plusieurs d’entre-nous leur ont parlé, leur disant d’enlever leurs casques et de se joindre à nous (ça a été fait à quelques endroits) , que nous nous battons pour la même chose. L’un d’entre eux nous parlait directement et était vraiment sympathique, on voyait qu’il avait envie de le faire. Sa réceptivité et notre optimisme nous laisse croire que l’amour traverse même les casques et l’équipement anti-émeute. À la minute où quelqu’un insultait les policiers ou démontrait de la rage, la majorité lui disait de se taire et d’être pacifique. Nous avons réussi à se réunir à nouveau au milieu de l’intersection, et quelques-uns d’entre-nous se sont assis au premiers rangs devant l’anti-émeute qui nous demandait de nous disperser. Des signes de paix nous survolaient paisiblement en direction des barrages policiers. Avec l’aide de notre propagande de paix, on a vraiment insisté et argumenté longtemps, et malgré qu’ils ont finit par charger, ils l’ont fait très mollement. Je suis certain que l’on a allumé des étincelles dans l’esprit de ces policiers, qui sont humains comme nous et revendiquent sensiblement les mêmes choses. Constatez-le par vous-même :

C’est une évidence pour chacun d’entre-nous que les policiers revendiquent sensiblement les mêmes choses que nous, et qu’ils ne pourraient que gagner de joindre leurs forces aux nôtres. Ils doivent comprendre que la meilleure façon de se mobiliser (contre leur projet de loi 3, par exemple) serait de ne pas obéir aux ordres de leurs supérieurs et de nous joindre. De cette façon, il n’y aurait plus personne pour empêcher le changement, pour obéir aux ordres gouvernementales qui se disent empêcher le chaos (alors qu’ils le multiplient avec la pauvreté). Comme je l’expliquait dans mon article Appel à la désobéissance civile constructive #Printemps2015, nous pourrions abolir la pauvreté et travailler entre-nous, s’entraider, subvenir à nos besoins en faisant de Montréal la première ville autosuffisante du monde. Cultiver des jardins partout en ville, non-seulement dans les parcs et au Mont-Royal, mais aussi dans les cours, sur les toits et même dans les immeubles. Investir dans les énergies vertes, durables et gratuites pour se libérer des énergies sales et couteuses. Le besoin d’argent est une illusion, il ne fait que limiter notre accès aux ressources qui sont sur Terre pour être à notre disposition.

À force de leur parler, nous finiront par leur faire comprendre. Quand même les policiers seront de notre coté, c’est toute la société qui nous supportera et nous seront invincibles. On peut construire la société que l’on veut. Ce qu’ils ont besoin, ce n’est pas d’être battus, c’est d’être éduqués.

Les mots sont plus puissants que les armes.

Même s’ils ne retirent pas leurs casques, s’ils sont informés de ce que permettrait une démocratie directe et de l’autogestion de la sorte, ils auraient presque aucunes chances de détruire nos plans, puisqu’ils mettraient tout le monde dans le pétrin, eux-mêmes compris. Nous savons très bien que le système actuel de peut pas continuer dans la même direction et s’améliorer du même coup. Un changement s’impose et nous le savons tous.

La folie c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent.
-Albert Einstein

Pour continuer à encourager la propagation d’énergies positives, nous allons très bientôt organiser des rassemblements pacifiques à Montréal, comme :

    • Méga gros piquetage familiale de méditation devant le parlement pour que Couillard s’ouvre le coeur. Que les policiers soient pacifique et chantent avec nous et l’ouverture du coeur des riches envers l’humanité.
    • Un méga jam de musique et danse devant le parlement!
    • Le plus gros pic-nic jamais organisé en face du parlement! Apportez-vos nappe carotté rouge pis votre panier en osier, vos petites sandwich et on relaxe au soleil en chantant des slogans!
    • Ton idées et on pourrait la réaliser! Parce qu’on t’aime

Il y a quelques valeurs de base comme :

  1. L’amour de soi et des autres
  2. Le respect de soi et des autres
  3. Le partage
  4. La joie
  5. Chanter
  6. Se faire des calins
  7. Quand ce qui est en haut est appliqué on peut crier nos slogant de propagande positive! Du genre… Gens du pays, c’est à notre tour ! de vous parlez de notre amour!
  8. Sourire! Rire, se trouver beau et belle les uns les autres
  9. Enjoy!

Organiser des rassemblements pour l’occasion semble bien, mais continuer d’aller donner de l’amour aux policiers (et aux manifestants) l’est tout autant! Pour conclure, j’ai adoré le climat de paix et la fraternité qui était palpable. La conscience collective se manifeste à mes yeux, de plus en plus chaque jour depuis quelques semaines. J’en remercie l’univers. J’ai définitivement repris espoir en l’humanité, et mon optimisme est dans le tapis. C’est quoi le message qui faut donner? Paix, Amour, Humanité!

Publicités

6 réponses à “Paix, Amour, Humanité! #Printemps2015 Peace, Love, Humanity!

  1. Ce que j’en pense du Québec actuellement !!!

    À vous tous Bonjour,

    Pour la plupart, vous ne me connaissez pas et c’est correct comme cela. Je suis un simple citoyen du Québec qui a le goût de dire à bien des gens, comment je me sens, de vivre au Québec durant cette période troublante socialement.

    Monsieur le premier Ministre Couillard, son acolyte, monsieur Barrette, mesdames et messieurs les ministres ou simples députés libéraux, vous me faites “suer” complètement. Bien oui, je suis un souverainiste. ( ce qui pour plusieurs diminue ma crédibilité )…

    Je ne suis pas du tout en accord avec votre acharnement à appauvrir les moins riches et les pauvres. Je ne suis pas d’accord que vous coupiez sur le dos de nos enfants et petits- enfants dans les garderies. Je ne suis pas d’accord que vous diminuiez les services, en santé mentale, en déficience intellectuelle, dans les programmes pour ceux qui ont des handicaps physiques. Je ne suis pas du tout d’accord que vous touchiez au services aux aînés…

    J’ai honte d’être dirigé par des personnes aussi peu humaines. Oui nous avons besoin de refaire nos finances, oui les libéraux nous ont renvoyé dans le rouge financièrement et maintenant vous voulez faire payer vos erreurs sur le dos des moins riches et les plus démunis de notre société!

    Vous touchez dangereusement à notre santé, notre vie, aux études de nos enfants et petits- enfants. Vous minimisez les effets pervers de vos actes, vous êtes en train de bouleverser le Québec et ses habitants au complet. Vous ne portez pas attention à notre langue, à notre fierté d’être des Québécois francophones. Vous ne parlez que la langue de l’argent qui nous enlise dans la culture anglophone.

    Vous savez bien que le peuple québécois est bon, aime le calme, l’entente et qu’il a pas mal peur de s’opposer à des gens comme vous, qui vous prenez pour des sauveurs et qui ne font qu’abuser de la trop grande bonté des citoyens. Messieurs, dames les élus libéraux, votre attitude froide, arrogante et insolente est en train de faire en sorte que nous risquons de voir ( ce que je souhaite grandement) une révolution peut-être pas aussi tranquille que celle que j’ai connue dans les années 60, mais une révolution humaine face à la pauvreté.

    Le 1er mai 2015 sera une journée de grève générale, qui devrait être mémorable. On doit fermer le Québec, bloquer tous les ponts, toutes les routes principales. Le gouvernement doit comprendre, que nous ne sommes plus le petit peuple des années 50, soumis à son église, naïf et peureux devant son gouvernement.

    Il est fini le temps des soumissions, monsieur Couillard. Sans être anarchique , sans être violent (loin de là), je supporte fortement une révolution de masse, positive, de solidarité et de soutien. Monsieur Couillard, il y en a de l’argent au Québec, allez le chercher là ou il est : les multinationales, les banques qui “bouffent” des milliards. Avec cet argent, monsieur, nos enfants, petits – enfants, les défavorisés,les aînés, les malades, les handicapés physiques ou de toutes sortes, seront protégés de vos coupures injustes et inhumaines.

    Nous ne sommes plus un petit peuple, nous avons grandi, nous sommes moins naïfs, plus matures, plus réalistes. Nous ne voulons plus avoir l’air d’un petit peuple qui a peur et qui a appris à être gentil, en se fermant la “gueule”. Nos jeunes étudiants en 2012 nous ont montré comment se tenir debout, comment dire non à “VOS” abus, votre domination.

    Votre attitude fait ombrage à notre intelligence collective. Votre façon de gouverner sans tenir compte du besoin de votre peuple, sans comprendre fondamentalement la sensibilité et l’émotion de son peuple, est tout simplement minable.

    Je comprends l’histoire du déficit zéro…je le souhaite aussi, nous l’avons déjà fait, de façon intelligente, mais vous dans l’espace de quelques années, vous nous, avez plongé dans les dettes exagérées. S’il faut le retarder d’un an ce déficit, bien faisons-le.

    Monsieur le Premier Ministre, si la journée du 1er mai 2015, ne suffit pas à vous faire comprendre, il y a toujours le 8-15-22-29. En mai, il y a 5 vendredis, en plus de tous les autres de l’année.

    Je souhaite que ce 1er mai 2015 se passe dans l’ordre et que ceux qui vont manifester, se souviennent du pourquoi ils manifestent: contre l’austérité du gouvernement, pas contre les magasins, les édifices gouvernementaux, ou d’autres biens qui ne font pas partie des revendications.

    Je souhaite que les confrontations brutales contre les policiers et vice-versa ne soient pas au rendez- vous. Les policiers présents, doivent gardé l’ordre, mais en se souvenant qu’eux aussi font partie de l’austérité. Logiquement, nous devrions être avec nos enfants et même nos petits – enfants, donc, prudence. Je souhaite grandement que les syndicats présents aient leur propre service de sécurité. Si des casseurs s’introduisent , ils seront plus rapidement identifiés et maitrisés.

    Nous serons un peuple qui revendiquera l’arrêt de l’austérité. Nous serons des enfants, des ados, des jeunes adultes,des étudiants,des pères et mères, des handicapés à mobilité réduite, des gens qui ont des problèmes en santé mentale ou des déficiences intellectuelles, des aînés, bref ceux qui ont raison de revendiquer pour leur mieux-être.

    Actuellement, les syndicats veulent donner la chance aux négociations avec le gouvernement, et songent à la grève générale pour l’automne. Je crois que le 1er mai sera l’occasion idéale, de prouver au gouvernement le sérieux de ses employés dans leurs revendications.

    Le peuple du Québec doit se réveiller, se soutenir, exiger le respect de ses droits, de ses réels besoins, il doit protéger ses familles, ses pauvres, ses jeunes enfants, ses femmes que le gouvernement tente sans aucun doute de faire reculer dans leurs acquis .

    Nous devons revendiquer le droit à notre intelligence collective, que l’on reconnaisse nos vrais besoins, notre culture sociale, communautaire et humanitaire.

    Gilles Patenaude

    Aimé par 1 personne

    • Belle lettre ouverte! 🙂 Mais malheureusement, le gouvernement Couillard, ou n’importe quel dirigeant, ne prend pas ses décisions par lui-même. Chacun d’entre-eux sont tenus par la gorge par les banquiers, et c’est ce système, cette façon de gérer qu’il faut dissoudre. Et je pense que la solution, c’est en s’en détachant, non pas en la détruisant et en se retrouvant avec plus rien, mais en construisant le nouveau et en y adhérant.

      J'aime

      • Ne lâche pas et j’aime bien ton site web. Une question pour toi. Je voudrais savoir sur ta page Est-ce que tu as des groupes communautaires ou tu as autres choses sur tes pages. Je suis une personne qui fait du militantisse en défense de droit à l’ addsqm. pour les personnes à l’aide social. Continue tu fais une bonne job.

        J'aime

  2. je suis une personne assisté social, j’ai bien aimé ton site web. Je voudrais savoir si vous avec les affaires contre le projet loi 70 objectif emploi.Sur tout ne lâche pas tu fais du beau travail.
    Je suis une personne qui fait de la militances dans un groupe communautaire en défense de droit à l’addsqm.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s