Pros d’la procrastination

IMG_6369
J’ai jamais catché, pourquoi qu’tout l’monde attend
Leur retraite impatiemment pour seulement vivre à 60 ans
Pis toutes leurs pensées orientées vers l’argent
Comme si notre temps était un bon investissement

J’va p’t’être essayer, d’le gérer autrement
J’aspire p’têtre à mieux qu’un esclavage divertissant
Fac pardonnez-moé d’avoir crissé mon camp
J’tais juste pas faite pour s’te vie-là s’t’évident

À chaque nouvelle heure, j’me d’mande quossé j’fous
La source du malheur est p’t’être dans chacun d’nous
On s’enferme din’ profondeurs, d’un osti d’monde de fous
Mais la clé du bonheur, en fait s’t’un passe-partout

J’tanné des impôts des taxes et d’toutes les facturations
Depuis qu’j’suis petit qu’j’ai l’impression que j’perds ma vraie éducation
À place de faire mes révisions j’suis ma passion la création
Et j’crée ma réalité avec mon imagination

J’ai hâte qu’on ait finit, ce foutu mode de vie
Mais pourquoi qu’on est ici, si s’pas pour l’harmonie?
La terre elle est pas YOLO, non est plus en mode survie
Pensez-pas qu’a va nous laisser continuer ainsi

Parce qu’a sait s’défendre elle-même, c’est moi qui vous l’dit
Tant qu’on s’est pas détruits nous-même, avant l’réveil de l’abruti
En exploitant sans aucune gêne, la Nature et la vie
Comme si s’qui fait notre oxygène, peut s’appeler industrie

Pros d’la procrastination
Ça rien à voir avec les générations
Non ça vient d’nos illusions, p’t’être d’notre éducation
Ou p’t’être que l’vrai problème, c’est qu’on manque d’intuition

Tout s’qu’on voit défiler, qu’on appelle information
Dans ton fil d’actualités, on n’y trouve que distractions
Quand qu’tes yeux s’mettent à regarder, à explorer toutes les questions
Quand qu’ton cœur voudrait s’envoler, mais qui est pogné dans confusion

À chacune de mes, publications j’hésite
Est-ce que j’préfère, avoir des likes for it?
Qui montrent du support, un certain intérêt
Ou juste pas n’avoir, et espérer qu’la vraie

Nature de l’enfant, reste la même une fois grand
Envier la vie des gens, ou vivre la sienne pleinement,
Va y, scroll down toute ta vie, on f’ra d’quoi demain à place
Le countdown y’est parti, pis tes rêves restent fantasmes

Mais ça l’arrive que j’me dis qu’j’voudrais m’perdre dans un trou noir
Parce que l’blizzard de conneries m’éloigne de ma quête du savoir
Les intérêts sont abrutis, réfléchir m’enlève mon confort
J’trouve ça bizarre que des conflits t’intéressent plus que les vrais arts

Éducation égocentrique est leur stratégie politique
Oublie passions compassion et toute forme de pensée critique
De toutes façons peu d’réflexions s’pour la santé économique
Compétition séparation sont les raisons des olympiques

Pros d’la désinformation
Si s’t’aux nouvelles, s’t’officiel on s’pose même pu d’questions
Y’entraînent des groupes de rebelles, pour justifier l’occupation
Pis l’Ébola déploie ses ailes pour forcer la vaccination

J’pas comment qu’ton but s’échange si t’aspire juste à dépenser
Tout l’monde sait qui faut qu’on change le vieux système dépassé
Mais personne sait comment s’y prendre, y’attendent toute de s’faire guider
Comme un troupeau qui dort, qui mange, pis qu’y’attend après son berger

Combien d’temps qu’on sacrifie, chaque fin d’semaine en brossant
J’sais qu’c’est d’même qu’on s’détruit pis qu’on vieillit avant notre temps,
Pis l’lendemain quand qu’on s’dit ,qu’on est dead on l’est lentement
On s’dit profiter d’la vie, alors qu’on fuit l’moment présent

YOLO c’est You Only Live Once, selon tous les hashtaggers
J’penses aussi qu’ça veut dire Youth, Obeing Lucifer Orders
Prend la vie qui t’as prescrit, en échange y t’la raccourcit
Donne ton cash à ses amis, pis sois à jamais affaiblit

J’tanné qu’on fasse semblant, d’vraiment régler nos problèmes
À m’enfermer j’redeviens blanc, de jour en jour pour suivre la même
Routine encore et tout l’temps, à longue y’ont cultivé ma haine
Imposée par les dirigeants, aux pères de cette terre indigène

J’apprends à joindre mes deux mains, pas à les tendre pour mon prochain
J’compte pas accumuler des biens pour ensuite attendre à demain
J’ai une main pour me nourrir, l’autre pour aider ceux qui ont faim
Si t’aime ton char d’l’année s’toi l’pire, j’aime mieux voir un sourire de loin

Pros d’la procrastination
S’notre manque d’ambition et d’informations
La peur de notre implication, de notre proprévolution
Faut catcher qu’autogestion rime avec libération

Continuer l’exploitation ou investir din’ solutions
Parce que s’pas en en attendant les prochaines élections
Qui a dequoi qui va changer, sans même changer nos façons
Expliquez à vos enfants qui nous fallait plus de fonds

On peut pu patienter faut stopper la pollution
Notre État pétrolier multiplie l’accumulation
La vie veut continuer a s’fie sur notre génération
Une autodestruction due à procrastination

J’remercie Vidéotron, pour leur wi-fi qui lâche tout le temps
C’pas mal la meilleure façon, pour qu’mon third-eye se sente vivant
Ça pis la méditation, parce qui faut l’faire pacifiquement
Enjeux des plus importants, peuple pas tant au courant

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s